No images

Enseignement & Education

Eglise catholique du Pacifique

Ressources

Visiteurs en ligne

Nous avons 8 invités en ligne

PK0


Recevoir du HTML?

les écoles de formation
En marge de l'actualité


Lundi 5 juillet, les écoles de formation vont accueillir plusieurs centaines d'élèves, encadrés par une centaine de formateurs et  d'assistants chargés du secrétariat et de l'organisation matérielle. Les élèves vont se répartir entre l'école des katekita (qui forme en tahitien des ministres laïcs pour le culte), le Haapiiraa nota (école de musique et de chant religieux),  le Haapiiraa faaroo (école de catéchèse) et trois écoles "de la foi" :Emmaüs (en langue française), Anetiohia (en langue tahitienne), Sychar (pour les jeunes).


Ces quatre semaines constituent un temps fort de la vie de notre Église locale, temps de rencontre et de partage entre les fidèles de Tahiti et ceux des îles et surtout temps de formation et de croissance spirituelle. C'est dans ces écoles que les fidèles apprennent à servir l'Église et à se responsabiliser.


L'Église est au service des Chrétiens, mais les Chrétiens doivent aussi être au service de l'Église et c'est en servant l'Église que l'on apprend à l'aimer et à se solidariser et s'identifier à elle, à acquérir ce sentiment que l'Église n'est pas une institution extérieure à nous-mêmes, mais que nous sommes l'Église. Sa vitalité dépend de notre foi et de notre générosité.


À  travers ses disciples, Jésus continue à enseigner, à réconforter ceux qui souffrent corporellement ou moralement, il communique sa paix et sa joie. Mais, pour que cela se réalise, il a besoin de vrais disciples qui se mettent à son écoute et qui font un avec lui.


Il y a un aspect technique dans ces écoles : on y apprend à faire le catéchisme, à lire la musique, à conduire une liturgie de la Parole et de la communion … mais en même temps, il faut apprendre à être disciple de Jésus, en se mettant à son école à l'instar de ses premiers disciples.


Avec les années (l'école des katekita, la plus ancienne, a commencé en 1970) ces écoles ont exercé une influence profonde sur notre diocèse et il est souhaitable qu'elles continuent à diffuser un esprit d'engagement et de responsabilité.


H.C.